Mairie de Saint-Molf

Menu
Les pêcheries du Mès
Saveurs d’automne
repère Accueil > Actualités > protection des volailles - surveillance

Actualités

protection des volailles - surveillance de la mortalité des oiseaux sauvages

Renforcement des mesures de prévention dans les basses-cours :
- aucune volaille ou oiseau captif ne doit rentrer en contact avec des oiseaux sauvages (les basses cours doivent être confinées dans un bâtiment ou protégés par la pose de filets) ;
- toutes mesures doivent être prises pour limiter l’accès aux rongeurs, éviter les contaminations associées aux véhicules, autres animaux et personnes extérieures ;
- mangeoires et abreuvoirs non accessibles aux oiseaux sauvages ;
- stocks des aliments protégés de toute contamination et à l’abri des intempéries.

En cas de mortalité anormale, le détenteur contacte rapidement un vétérinaire qui jugera de la gravité de la situation et le lien éventuel avec la maladie de l’influenza aviaire.

Surveillance de la mortalité d’oiseaux sauvages :
Il est essentiel que chaque citoyen signale la découverte de cadavres d’oiseaux sauvages dont l’origine de la mortalité est inconnue ou suspecte. Elle peut être le signe révélateur d’un cas d’influenza aviaire.
Pour rappel, lorsqu’une personne est en présence d’un cadavre de cygne, oie, canard, laridé (mouette, goéland,...), rallidé (foulque, râle,...), échassier, rapace ou de plusieurs cadavres pour les autres espèces, elle doit contacter rapidement l’OFB (Office Français de la biodiversité) par courriel : sd44@ofb.gouv.fr ou par téléphone au 02 51 25 07 87.

Consultez la carte des zones à risques.

Plus d’informations sur le site de la Préfecture.

Le saviez-vous ?
La déclaration d’oiseaux par les particuliers est obligatoire (arrêté du 24 février 2006 relatif au recensement des oiseaux détenus par toute personne physique ou morale en vue de la prévention et de la lutte contre l’influenza aviaire).

Les maires sont tenus de mettre à disposition du préfet (direction départementale de la protection des populations) la liste des détenteurs d’oiseaux s’étant déclarés sur le territoire de leur commune.

Pour effectuer cette déclaration, le particulier peut soit :
- adresser par courrier le formulaire CERFA 15472*02 à la mairie de résidence
- effectuer la démarche en ligne sur le site du ministère de l’agriculture et de l’alimentation

Saint-Molf en images

Les autres acteurs du territoire

Cap Atlantique Parc naturel de Brière Transport régional Département Loire-Atlantique Région des Pays de la Loire La Poste