Mairie de Saint-Molf

Menu
Les pêcheries du Mès
Saveurs d’automne
repère Accueil > Pratique > Cadre de vie > Habitat & Logement

Habitat & Logement

Élu référent : Sonia POIRSON , adjoint en charge des Affaires sociales ;
Agents référents en mairie : Alexandre Tonnerre (volet urbanisme).


L’information sur l’habitat

Gestionnaire : Communauté d’agglomération Cap Atlantique.
Les permanences en mairie sont assurées par Catherine Leroux-Chevillard, chargée de mission Habitat privé, avec pour objectifs de :

  • conseiller les particuliers sur les thématiques d’amélioration de l’habitat (économies d’énergie, assainissement non collectif, maintien à domicile, logement dégradé, etc.) ;
  • les orienter sur les financements existants (Agence nationale de l’habitat, Département, Caisses de retraites, Prêts à taux zéro) pour les aider à réaliser leur travaux.

Prendre rendez-vous : tél. 02.51.75.77.95.

Permanences de Cap Info Habitat

Les prochaines dates des permanences de Cap Info Habitat sont à consulter dans la rubrique « agenda » de ce site.

N.B. : Les permanences ont uniquement lieu sur rendez-vous dans les communes

- Plus d’informations en consultant la page dédiée à l’habitat et au logement de Cap Atlantique.


L’information sur l’énergie

Espace Info Énergie de Saint-Nazaire

C’est LE contact incontournable pour obtenir des informations sur l’énergie.

Espace Info Énergie 44
Adresse : 4, rue du Commandant l’Herminier – 44600 Saint-Nazaire
Tél. : 02.40.08.03.30.

Des permanences sont organisées une fois par mois sur le territoire de la presqu’île de Guérande. Pour bénéficier des conseils neutres de l’Espace Info Énergie, un appel est indispensable pour prendre un rendez-vous.

- Plus d’informations sur les économies d’énergie en consultant :

  • la page de l’Espace Info Énergie des Pays de la Loire ;
  • la page de Cap Atlantique.

Être en sécurité chez soi

JPEG

Soyez attentifs au monoxyde de carbone !

Ce gaz toxique cause chaque année une centaine de décès et provient essentiellement du mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à combustion fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l’essence, au fioul ou encore à l’éthanol. Il provoque maux de tête, nausées, fatigue, malaises ou encore paralysie musculaire.

Afin de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone à son domicile, il convient de :

  • avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude ainsi que les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
  • tous les jours, aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air ;
  • respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;
  • placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser, pour se chauffer, des appareils non destinés à cet usage tels que cuisinière, brasero, barbecue, etc.

- Plus d’informations en consultant la page « Pollution et santé » du site Santé publique France.


Un détecteur de fumée obligatoire dans votre logement

Toutes les deux minutes, un incendie se déclare en France. Leur nombre a doublé en vingt ans. Plus que le feu lui-même, ce sont les fumées qui tuent : 80 % des victimes d’incendie meurent intoxiquées par les fumées.

Un geste simple, peu coûteux, peut sauver des vies : l’installation dans chaque logement d’au moins un détecteur de fumée.

N.B. : C’est une obligation depuis mars 2015.

- Plus d’informations en consultant le document PDF, présentant les bons réflexes à adopter pour éviter les incendies, du Service départemental d’incendie et de secours de Loire-Atlantique (Sdis 44).


Le Plan familial de mise en sûreté

La préparation à la gestion de crise est une responsabilité partagée qui incombe aux pouvoirs publics mais également à chaque citoyen.
La vigilance et l’anticipation s’imposent face aux accidents de la vie courante, aux menaces naturelles – météorologiques, par exemple – aux risques de la route et technologiques, aux menaces terroristes, à l’insécurité et à la délinquance.

Afin d’aider chacun à se préparer aux perturbations de la vie courante, une brochure « Je me protège en famille » est téléchargeable sur le site du Ministère de l’Intérieur.
Ce guide permet d’élaborer un Plan familial de mise en sûreté (PFMS), avec pour objectif de savoir s’organiser en famille et d’adopter des gestes de bon sens face à une situation délicate, avant que les secours interviennent.

Saint-Molf en images

Les autres acteurs du territoire

Cap Atlantique Parc naturel de Brière Transport régional Département Loire-Atlantique Région des Pays de la Loire La Poste