Mairie de Saint-Molf

Menu
Les pêcheries du Mès
Forum des associations 2019
repère Accueil > Découvrir > Culture, Histoire & Patrimoine > Histoire et chiffres clés

Histoire et chiffres clés

Le blason

Elles représentent le marais salant (symbolisé par les tas de sel et la végétation qui le borde), l’agriculture et la Bretagne. Son auteur est M. Jean-Pierre Marzelière. Le blason a été adopté par le Conseil municipal le 26 septembre 1980 et enregistré officiellement en date du 3 octobre 1980 par la Commission héraldique urbaine, dont le siège est située à la Préfecture de Nantes.

Histoire de Saint-Molf


- Extrait du livre Saint-Molf... au fil du temps (disponible à l’Office de tourisme intercommunal La Baule-Presqu’île de Guérande) de Mme Genu, M. Le Boterf et quelques bénévoles :

« La commune a des origines très anciennes. Les premières notions nous sont parvenues avec les traces des dolmens, menhirs, pointes de flèche, etc. Signe d’une civilisation mégalithique. Les Armoricains qui étaient des Celtes succédèrent à ces inconnus.

Depuis la conquête des Gaules par Jules César, les Armoricains vivaient, sous le joug des Troupes d’occupation romaine. En 445, Germain Évêque d’Auxerre acheva de chasser les Romains d’Armorique.
Cette occupation laisse des traces, les noms de lieux et les fameuses voies romaines. Une de ces voies traversait Assérac et Saint-Molf. Elle était reliée au site industriel gallo-romain des forges. Elle a disparu avec le remembrement et il en reste des vestiges dans une allée de Kerguénec.

Vers le Ve siècle, arrivent par la mer les réfugiés bretons chassés d’Angleterre. Ils se mélangèrent aux Armoricains et l’Armorique devint la Bretagne. Au cours des siècles qui suivirent, Saint-Molf connut des conflits et des famines.

En 1512, le traité franco-breton stipule que le Dauphin de France sera reconnu comme Duc de Bretagne et que les droits et privilèges seront gérés par la Noblesse, le Clergé et le Tiers-État. Tout ceci fut annulé la nuit du 4 août 1789.

La Révolution fut bien accueillie à Saint-Molf. Le curé fut élu adjoint au Maire. Le 14 juillet 1790, lors de la fête de la Fédération, les privilèges furent abolis. En 1795, période de disette provoquée par les perquisitions de foin et céréales. La population sympathise avec la Chouanerie. L’Abbé Le Guen, Mendulphin d’origine, caché par la population dans différents lieux de la commune, exerce son ministère clandestinement.

À partir de 1799, la vie reprend à Saint-Molf mais nous paierons un lourd tribut à la guerre de Crimée et la conquête de l’Algérie. Mais la plus dure épreuve fut lors de la Grande Guerre de 1914-1918, 59 personnes furent tuées (5 % de la population).

1939 fut moins cruelle, mais nous avons été occupés par une kommandantur installée rue des Forges, et ensuite englobée dans la poche de Saint-Nazaire. Jean Neyman, professeur à La Baule et résistant, vivait dans la ferme de Kerjean. Il va réussir à convaincre les fermiers de cacher des déserteurs allemands en attendant la libération. Jean Neyman fut arrêté et fusillé le 25 août 1944.

Saint-Molf, comme la Loire-Atlantique, fait partie de la Bretagne historique et géographique. »

Chiffres clés

En 2016 Saint-Molf passe la barre symbolique des 2 500 habitants {JPEG} Saint-Molf est une commune dynamique dont la population augmente rapidement tout en rajeunissant.

- Population totale légale de ces dernières années :

  • 1er janvier 2020 : 2 679 habitants ;
  • 1er janvier 2019 : 2 617 habitants ;
  • 1er janvier 2018 : 2 560 habitants ;
  • 1er janvier 2017 : 2 556 habitants ;
  • 1er janvier 2016 : 2 513 habitants ;
  • 1er janvier 2015 : 2 468 habitants ;
  • 1er janvier 2014 : 2 423 habitants ;
  • 1er janvier 2013 : 2 376 habitants ;
  • 1er janvier 2012 : 2 300 habitants ;
  • 1er janvier 2011 : 2 226 habitants ;
  • 1er janvier 2010 : 2 150 habitants ;
  • 1er janvier 2009 : 2 074 habitants.

Évolution démographique
La population a augmenté de 50 % en 10 ans, entre 1999 et 2009. Entre 2010 et 2018, cette augmentation est de 20 %.
- Portrait statistique de la commune de Saint-Molf par l’INSEE

Superficie
La commune s’étend sur 2 282 hectares. Elle est située au nord-ouest du plateau guérandais qui se termine par les dépressions de l’étier de Boulay à l’ouest et de l’étier de Pont d’Armes au nord.
- Consulter le plan de la commune

Distances
La commune de Saint-Molf se trouve à 86 km de Nantes, 58 km de Vannes ou encore 490 km de Paris.
- Comment venir à Saint-Molf ?

Saint-Molf en images

Les autres acteurs du territoire

Cap Atlantique Parc naturel de Brière Transport régional Département Loire-Atlantique Région des Pays de la Loire La Poste