Mairie de Saint-Molf

Menu
Les pêcheries du Mès
Forum des associations 2019

Le patrimoine mendulphin

L’église

La première église de Saint-Molf daterait du IXe siècle. Elle était située à l’emplacement de l’église actuelle, dans un enclos avec un cimetière et un calvaire en bois.
En 1846, elle était dans un tel état de vétusté qu’elle fut interdite au public.

La première pierre de la nouvelle église fut posée le 10 juin 1850 à l’initiative de l’abbé Biré, curé depuis 1834 et estimé des Mendulphins. On put y célébrer la messe de minuit de Noël 1851. Son aménagement se poursuivit jusqu’en 1873. Elle fut construite sous le vocable de Saint Maidulphe ou Mendulphe (Saint homme irlandais décédé en Angleterre vers 676). C’est donc vraisemblablement de cette région que vinrent ceux qui ont donné au bourg le nom de Saint Mendulphe devenu Saint Molf.

Il s’agit d’une église en forme de corps humain, d’inspiration romane. La nef représente le corps ; le transept, les bras en croix et l’abside, la tête.
À l’intérieur, on remarque la nef avec ses voûtes croisées d’ogives et ses bas-côtés avec des voûtes en berceau. Les briques roses des voûtes éclairent la nef : on peut penser qu’elles proviennent de l’ancienne briqueterie de Quifistre. Les représentations des quatorze stations du chemin de croix ornent les murs.
Dans le chœur, on remarque deux statues : à gauche, Saint Molf, coiffé de la mitre de Père Abbé ; à droite, Saint Jean-Baptiste. Deux reliques sont préservées dans l’autel : celle de Saint Molf et celle de Saint Venant.
Au-dessus de la porte de la sacristie, un panneau de bois sculpté daté du XVIIe siècle représente l’agonie du Christ au Jardin des Oliviers. Ce tableau est inscrit au répertoire des Monuments historiques.

L’église a été rénovée durant les années 2006 et 2007, sous l’égide de M. Daniel Guihard, Maire.

Saint-Molf en images

Les autres acteurs du territoire

Cap Atlantique Parc naturel de Brière Transport régional Département Loire-Atlantique Région des Pays de la Loire La Poste