Mairie de Saint-Molf

Menu
Le Bois Pierrot sous la brume
Le marché de Saint-Molf
Les pêcheries du Mès
Un automne au Bois Pierrot
Rue de l’Océan
Chapelle Saint-Germain
Bienvenue à Saint-Molf
Les marais salants
repère Accueil > Découvrir > Patrimoine Culture Histoire > Kerhudal cache l’Abbé LEGUEN durant (...)

Instants de vie menduphine

Kerhudal cache l’Abbé LEGUEN durant la révolution

La révolution fut bien accueillie à St Molf. Le curé fut élu adjoint au Maire. Le 14 juillet 1790, lors de la fête de la Fédération, les privilèges furent abolis. Mais, l’Abbé Le Guen, Mendulphin d’origine, né le 10 juillet 1755 à Brohogand, vicaire à Batz-sur-Mer, refusant de prêter serment de fidélité à la constitution, rentra dans la clandestinité.

Il fût caché par la population mendulphine entre autres, dans différents lieux de la commune, dont à Kerhudal (dans un réduit construit dans la double-cloison d’une habitation) où on érigera une croix votive en sa mémoire.

Cette croix est toujours visible si on la cherche bien derrière une haie à droite un peu avant le premier carrefour en venant de la route de Guérande.

Source : « Saint-Molf au fil du temps »

Saint-Molf en images

Les autres acteurs du territoire

Cap-Atlantique Parc naturel de Brière Transport régional Département Loire-Atlantique Région des Pays de la Loire La Poste