Mairie de Saint-Molf

Menu
Les pêcheries du Mès
Saveurs d’automne

Le patrimoine mendulphin

Les fours

Four de la Ville au Vent

Les origines du pain

Avant de parler de four et de pain, il est intéressant de rappeler que l’Homme n’a domestiqué les céréales qu’il y a environ 10 000 ans. L’une des premières céréales domestiquées fut l’épeautre, sensiblement proche du blé.

Les fours mendulphins

Sur le territoire communal, dans divers lieux-dits, on peut encore trouver près d’une vingtaine de fours, dont l’état varie. Ils se situent pour la plupart sur le domaine privé.

Dans des propriétés privées :

  • Bel Air : Four avec boulangerie du XIXe siècle, en pierres granitiques et roches métamorphiques, doté d’une voûte en briques réfractaires et d’une couverture en tôle. La fournerie sert de poulailler ;
  • Kerjoli : Four simple, incorporé dans l’habitation, du XIXe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires ;
  • Montpignac : Four du XVIIe siècle, incorporé dans une habitation, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en ardoise ;
  • Kertitry : Four à pain abrité, refait avec les pierres granitiques d’un ancien four datant de 1654 ;
  • La Butte : Four du XIXe siècle dont il ne reste que la fournerie avec un étage, en pierres granitiques, le four ayant disparu ;
  • Le Cormier : Four avec boulangerie du XIXe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en tôle ;
  • Kergaillot : Deux fours simples, le premier du XXe siècle (1947), en pierres granitiques et briques réfractaires doté d’une couverture en ardoise, en bon état ; le second du XIXe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en motte ;
  • La Champagne : Four à pain avec boulangerie du XIXe siècle, en pierres granitiques. Le four a disparu tandis que la fournerie a été transformée en snack-bar ;
  • Quifistre : Le four a disparu, il ne reste que la boulangerie datant de 1881, transformée en relais de chasse, en pierres granitiques et dotée d’une couverture en ardoise ;
  • Kerhudal : Four simple du XVIIIe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en motte, en bon état ;
  • La Motte : Le four à pain a disparu, il ne reste que la boulangerie datant du XIXe siècle, en pierres granitiques dotée d’une couverture en tôle ;
  • Malabry : Four de 1882, en pierres granitiques. La fournerie a été transformée en habitation, la couverture est en ardoise ;
  • Trébrezan : Four simple du XIXe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en tôle. Il est en cours de restauration ;
  • Kerguénec : Four avec boulangerie du XIXe siècle, en roches métamorphiques,, doté d’une voûte en briques réfractaires et d’une couverture en tôle et en ardoise ;
  • Kestravouille : Four simple du XVIIe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en motte ;
  • La Ville au Vent : Four simple du XIXe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en motte ;
  • Le Matz : Four avec boulangerie du XVIIe siècle, en pierres de schiste, four en briques réfractaires doté d’une couverture en tôle ;
  • La Vieille Cure : Four avec boulangerie du XVe siècle, en pierres granitiques et briques réfractaires, doté d’une couverture en ardoise ;

Sur le domaine public :

  • Le Grenot : Four à pain simple du XIXe siècle, en roches métamorphiques hourdées. Le conduit de cheminée est en brique, la voûte en briques réfractaires et la couverture est faite de tôle en fibro.

- Source :

  • Recensement des fours à pain, réalisé par l’Office de tourisme de Saint-Molf (2015).

Saint-Molf en images

Les autres acteurs du territoire

Cap Atlantique Parc naturel de Brière Transport régional Département Loire-Atlantique Région des Pays de la Loire La Poste