Mairie de Saint-Molf

Menu
Du côté du Pradelo
L’or blanc
Sur les chemins de Kestravouille
Reflets au marais
La boucle du Mès
Saison des expositions chapelle St Germain
Culture de colza
La récolte du sel
Mur d’expression à la Récré Multicolore
Mardi jour de marché
Place Camille Berthe
Bienvenue à Saint-Molf
repère Accueil > Actualités > Actualités

Actualités

Secteur de Boulay : opération piègage des chats errants

PNG - 70.6 ko

Des habitants du village de Boulay ont alerté la mairie sur les nuisances causées par la prolifération des chats errants.
La surpopulation de chats dans ce secteur et le problème sanitaire causé par leur état de santé ont été constatés par la police municipale.
Des pièges ont donc été installés ces derniers jours en différents endroits du village en collaboration avec la police municipale et la fourrière.
Il est demandé à tous les riverains de contribuer à la réussite de cette opération :

  • ne pas libérer les chats capturés dans les cages, les agents de police s’en chargent régulièrement et relâchent les chats identifiés comme étant domestiques.
  • ne pas nourrir les chats errants
  • faire pucer votre animal (la loi l’oblige, voir ci-dessous*).

Un chat pucé capturé par erreur sera immédiatement remis à son propriétaire.

De plus, si la stérilisation des chats demeure au bon vouloir des propriétaires, il est particulièrement recommandé de le faire afin de contribuer à la lutte contre la prolifération des chats errants.

-* Définition du chat errant : La notion de divagation des chats est définie à l’article L. 211-23 du Code rural et de la pêche maritime) : « Est considéré comme en état de divagation tout chat non identifié trouvé à plus de 200 mètres des habitations ou tout chat trouvé à plus de 1000 mètres du domicile de son maître et qui n’est pas sous la surveillance immédiate de celui-ci, ainsi que tout chat dont le propriétaire n’est pas connu et qui est saisi sur la voie publique ou sur la propriété d’autrui ». Le Code civil rend le propriétaire du chat responsable de celui-ci.
-* Rappel des obligations des propriétaires : Le propriétaire ne doit pas laisser son animal errer sans surveillance hors de sa propriété : il est responsable des dégâts qu’il pourrait causer. Sa responsabilité civile ainsi que pénale peut être engagée. En outre, tout chat de plus de 7 mois, né après le 1er janvier 2012, doit être identifié (identifier signifie attribuer à chaque animal un numéro exclusif, par tatouage ou puce électronique).
-* Cas particulier de « chats libres » : Pour limiter les populations de chats errants, le maire peut décider d’une campagne de capture, à son initiative ou à la demande d’une association de protection des animaux. L’objectif est d’effectuer la capture de chats non identifiés, sans propriétaire, vivant en groupe dans des lieux publics de la commune, afin de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification, préalablement à leur relâcher dans ces mêmes lieux. L’identification est réalisée au nom de la commune ou de l’association.

Campagne contre la chenille du pin - inscriptions en mairie jusqu’au 12 octobre

Les chenilles urticantes

JPEGRégulièrement la FDGDON 44 organise sur le territoire de la commune des campagnes de lutte collective contre les chenilles processionnaires du pin ou du chêne.

Si vous avez observé des chenilles urticantes chez vous : contacter la mairie au 02 40 62 50 77. Inscription jusqu’au 7 septembre.

tarifs et modalités d’intervention

La lutte contre les chenilles est à la charge exclusive du demandeur (pas de participation financière notamment de la mairie ou de Cap Atlantique)

En savoir plus sur les chenilles urticantes...

Documents à télécharger

Distribution de plants pour haies champêtres - inscription jusqu’au 30 septembre

JPEG - 104.6 ko

Vous souhaitez planter une haie dans votre jardin, pour y attirer la biodiversité, pour vous protéger du vent, du bruit ou de la vue de vos voisins, ou tout simplement pour délimiter votre terrain ?
Le CPIE Loire Océane est là pour vous accompagner.

Pour la 4ème année consécutive, le CPIE lance une opération de plantation de haies champêtres. En y participant, vous pourrez disposer de conseils individualisés en fonction de votre situation et de vos besoins, commander des plants d’arbres et arbustes à prix attractifs* puis assister à des formations pratiques pour la plantation et la taille de haies.
Réunion d’informations le samedi 22 septembre à Saint-Lyphard

Pour en savoir plus et vous inscrire à l’opération 2018-2019, consultez le site internet du CPIE Loire Océane ou contactez-nous aux coordonnées ci-dessous (date limite d’inscription au programme : 30 septembre 2018).
Renseignements et conseils : Margot Brunellière - margot.brunelliere@cpie-loireoceane.com
02 40 45 35 96 – 2, rue Aristide Briand - 44 350 Guérande
Ce programme est financé par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et l’AFAC-agroforesteries.

JPEG - 7 ko
JPEG - 18.2 ko

* Prix variable de 0,20€ à 1€ suivant les espèces choisies

Communiqués : Installations illicites gens du voyage

07-09-2018

De façon cyclique, la commune de Saint-Molf fait l’objet d’installations illicites de gens du voyage.
Malgré des dispositions préventives améliorées la commune a fait l’objet de trois installations illicites cette année.
La première n’a duré qu’une paire d’heures grâce au sang-froid de l’exploitant agricole qui est parvenu à les envoyer sur Guérande.
La seconde installation est intervenue sur un terrain privé appartenant à deux propriétaires différents près du lotissement du Languernais. N’étant pas mandatée par les propriétaires pour porter plainte, la commune s’est vue contrainte d’accepter leur présence une semaine (ils sont restés un jour supplémentaire…).
Entretemps, nous avons reçu mandat des propriétaires et avons porté plainte quand nous avons constaté que nos hôtes ne partaient pas à la date prévue : ils sont effectivement partis le lendemain.
Le troisième envahissement est intervenu au bois Pierrot après deux manifestations consécutives (fêtes des battages et manifestation de motos et voitures américaines des West Coast Bothers) : bien que les moyens de prévention aient été remis en place, 25 caravanes ont pu investir le bois Pierrot en passant par un champ voisin le mercredi 29 août.
En raison de la location du bois Pierrot pour une fête de famille privée le week-end suivant et après contact avec Cap Atlantique, nous leur avons proposé de se rendre à Saint-Lyphard sur une aire dédiée où ils ont refusé de se rendre en raison d’incompatibilité avec des résidents sur place. Nous avons donc porté plainte et entamé la procédure d’expulsion auprès du TGI.
Ils ont accepté de quitter le bois Pierrot pour se rendre sur le terrain stabilisé de la Roche Blanche que nous avons ouvert moyennant l’engagement de leur part de quitter les lieux le mercredi 6 septembre ce qu’ils ont fait effectivement.
La gestion des Gens du voyage est désormais une compétence Cap Atlantique : nous avons été régulièrement en contact avec eux sans l’Hacienda prestataire dédié pour la gestion des gens du voyage ne puisse intervenir puisque leur compétence ne peut s’exercer que sur les terrains officiellement gérés par Cap Atlantique. La procédure judiciaire est tout à fait rodée et fonctionne efficacement sans que nous ayons pu la mettre en œuvre à Saint-Molf cette année.
Dès l’année dernière, nous avions pu rencontrer notre députée Madame Sandrine Josso pour lui demander de faire en sorte que les communes comme Saint-Molf qui respectent la loi puissent bénéficier de dispositions pour prévenir ces envahissements réguliers. Un projet de loi à l’initiative du sénat renforçant les sanctions a été littéralement vidé de sa substance lors de son passage à la Chambre des députés au printemps cette année.
La préfecture se désintéresse de la question des gens du voyage et refuse les arrêtés d’interdiction des communes au prétexte qu’une des communes de Cap Atlantique ne satisfait pas aux dispositions de la loi Besson.
Pour résumer : une fois encore, la commune et ses habitants se retrouvent seuls face aux difficultés engendrées par ces installations non désirées et doivent en supporter les désagréments.
Nous allons poursuivre nos démarches visant au renforcement des mesures préventives des sites exposés de la commune (privés ou publics), permettant que des suites soient données aux plaintes déposées et que la loi soit amendée de façon à protéger efficacement nos concitoyens.

Le Maire, Hubert DELORME

29-08-2018

Un groupe de 20 caravanes s’est stationné illégalement au Bois Pierrot ce mercredi soir 29/08.
Malgré toutes les précautions prises par les services municipaux pour sécuriser le site, ils sont parvenus à trouver un accès qui n’avait jusqu’alors jamais été emprunté.
Ils refusent d’aller sur le site de Saint-Lyphard vers lequel ils ont été orientés par la communauté d’agglomération Cap Atlantique, compétente en ce domaine.
J’ai porté plainte le 30/08 et obtenu qu’ils quittent le Bois Pierrot en début d’après-midi ce vendredi.
Afin d’avoir la certitude que le site soit libéré pour la location à des particuliers ce week-end, j’ai toutefois dû convenir avec eux qu’ils se rendent sur le terrain stabilisé derrière le terrain de foot jusqu’à mercredi 05/09 14h.
La police municipale effectuera une surveillance quotidienne afin de s’assurer de l’absence de désagrément notamment pour le voisinage.

Hubert DELORME

Plan de Prévention des Risques Littoraux : compte rendu de la réunion du 12 juillet

Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) de la Baie de Pont Mahé / Traict de Pen Bé

dernières infos :
Le compte-rendu de la réunion publique du 12 juillet 2018 est en ligne sur le site de la préfecture
Le conseil municipal a donné un avis favorable au projet de PPRL par délibération du 16/07/2018.
L’enquête publique aura lieu en octobre 2018.

Suite à la tempête Xynthia, la mise en œuvre de Plans de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) a été décidée sur l’ensemble du littoral de Loire-Atlantique.

Ces plans ont pour objectif de cartographier les zones exposées à la submersion marine et à l’érosion, puis de traduire la prise en compte de ces risques dans l’aménagement du territoire.

La commune de Saint-Molf est concernée par le PPRL Baie de Pont Mahé / Traict de Pen Bé : secteurs de Bas-Boulay et du Point du Jour

Les cartes des zones exposées sont publiées sur le portail internet des services de l’Etat

PNG - 236.1 ko

Les zones de risques étant désormais connues, le PPRL doit traduire ces éléments en dispositions réglementaires, notamment en matière d’urbanisation et de construction.

Une réunion publique a permis de présenter ces cartes aux habitants concernés en janvier 2018.

Quelles traductions concrètes pour les habitants concernés :

Une fois les zones de risque connues, deux documents sont élaborés :

- un zonage réglementaire, carte qui superpose les différentes zones de risques et les enjeux présents sur le territoire concerné (zones naturelles, zones urbanisées).

- un règlement, qui définit pour chaque zone identifiée les constructions possibles et les conditions associées ainsi que les modalités d’adaptation des biens existants.

Une première version de ces documents est finalisée. Les services de la commune sont étroitement associés à ce travail.

Les suites de la démarche :

Afin de présenter cette seconde étape (zonage réglementaire et règlement) aux habitants concernés (à satint-Molf : Bas Boulay et Point du Jour), une nouvelle réunion publique a été organisée par la DDTM le 12 juillet 2018.

Il s’agissait d’une étape importante pour les habitants concernés, car le PPRL rendra obligatoire des travaux vis à vis du risque de submersion marine (par exemple la surélévation des tableaux électriques, ...) pour les biens existants en zone submersible.

Il limitera également les constructions nouvelles sur les secteurs exposés aux risques.

Ce dossier est désormais soumis à une enquête publique, consultable en mairie.

Pour toute question, il est possible de contacter la DDTM 44 via la boîte mail dédiée : info-PPRI@loire-atlantique.gouv.fr

Bénéficiez gratuitement des conseils d’un architecte

Construction neuve, extension, rénovation : avec le CAUE 44, bénéficiez gratuitement des conseils d’un architecte !

PNG - 49.3 ko

Vous désirez construire, agrandir, surélever, restaurer ou aménager une maison dans le territoire de Cap Atlantique (hors communes du Morbihan) ? Vous vous questionnez sur l’éco-conception, les biomatériaux ou les économies d’énergie ? Vous souhaitez un éclairage sur les démarches administratives et les différentes maîtrises d’œuvre possibles ? Avant de vous engager dans un projet, dès les premières réflexions, profitez des conseils gratuits d’un architecte lors des permanences du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE 44) qui se tiendront à Cap Atlantique, à partir du mardi 4 septembre 2018.

Qu’est-ce que le CAUE ?

Le CAUE 44 est une association dispensant des conseils gratuits aux particuliers qui désirent construire, agrandir ou réhabiliter un logement. Pendant ces rendez-vous, à Cap Atlantique, l’architecte-conseil vous aidera à définir vos besoins en les conciliant à une démarche durable, il vous conseillera dans l’organisation de votre plan et le choix des matériaux et des volumes, ou vous guidera dans vos démarches administratives et dans le choix de votre type de maîtrise d’œuvre.

Comment rencontrer l’architecte du CAUE ?

Vous pouvez prendre rendez-vous en appelant Cap Atlantique au 02.51.75.15.36 ou par mail service.instructeur@cap-atlantique.fr. Les permanences auront lieu les mardis 4 septembre, 2 octobre et 6 novembre 2018, de 14h à 17h, à CAP Info Habitat-Énergie, 1 place Dolgellau, à Guérande.

Lors de votre rendez-vous, pensez à apporter le plus de documents possibles (plan, PLU, photos, croquis...), les conseils de l’architecte n’en seront que plus précis !

Télécharger le schéma explicatif de la démarche de conseil aux particuliers du CAUE

Écoles multisports pour les 7-14 ans : les nouveautés 2018/2019

JPEG - 27.1 ko

Le Département de Loire-Atlantique propose aux 7/14 ans (à partir du CE1) de s’initier à différentes activités physiques et sportives. L’animation sportive départementale intervient à Saint-Molf les mardis à partir de 16h45.

Programmes d’activités, tarifs, inscriptions sur le site du Département de la Loire-Atlantique
https://asd.loire-atlantique.fr/#/

Programmation artistique saison 2018

JPEG - 14.7 ko

Désormais de mai à septembre, la chapelle Saint-Germain est le cadre d’expositions temporaires.
Cet espace dédié à l’art, plus particulièrement depuis sa désacralisation en 2015, accueille de façon récurrente sur juillet et août « l’EXPO d’ART » organisée par la mairie de Saint-Molf. La commission culturelle communale, en réservant ce créneau, souhaite promouvoir l’art local. C’est donc, chaque année, plus d’une quinzaine d’artistes (sculpteurs, peintres, plasticiens, photographes…) amateurs ou confirmés qui investissent gracieusement ce lieu patrimonial.
À ces temps forts culturels d’initiative municipale s’ajoutent les expositions particulières.
Pour 2018 c’est une programmation riche et talentueuse qui est proposée aux visiteurs :
• 19 mai au 2 juin Mona DEVULDER (peintre) et Pierre FAUSSIER (sculpteur)
• 10 au 16 juin Odil WANTZ (sculpteure) et Alain BARIOU (peintre)
• 18 juin au 1er juillet MAER (peintre)I et Emilie CHAPLAIN (plasticienne)
• 7 juillet au 19 août EXPO d’ART
• 20 août au 2 septembre le collectif ART EVASION autour de Martine HERVY-TREHUDIC
• 3 au 16 septembre Françoise NAUD (vitraux) et RAYMAR (peintre)
• 17 au 30 septembre Yvonne GENU-MAURICE (peintre)
Dans un cadre sobre et paisible l’ ART se dévoile tout l’été chapelle Saint-Germain .

Dispositif de surveillance et de mesure des ondes électromagnétiques

PNG - 179 ko

Toute personne ou organisme habilité peut demander gratuitement une mesure afin de connaître précisément l’exposition associée à des objets communicants fixes, notamment les compteurs communicants.
Comment faire ? Remplir un formulaire de demande, le faire signer par la mairie ou tout organisme habilité. Un laboratoire, accrédité et indépendant, et rémunéré par une taxe prélevée sur les opérateurs mobiles, est dépêché par l’ANFR (agence nationale des fréquences) pour réaliser la mesure. Le résultat de celle-ci est communiqué aux particuliers et aux communes avant d’être mis en ligne et accessible à tous sur le site cartoradio.fr

En savoir plus sur le nouveau compteur électrique linky...

Enquête de l’INSEE sur la mobilité des personnes

Saint-Molf en images

Les autres acteurs du territoire

Cap-Atlantique Parc naturel de Brière Transport régional Département Loire-Atlantique Région des Pays de la Loire La Poste